Rate this post

Ce petit livre nous propulse dans les années d’après-guerre. 

D’emblée, la romancière capte notre intérêt avec son personnage principal, une jeune photographe, qui a perdu la mémoire suite à un accident de voiture. Cette jeune femme est amenée à couvrir un événement dans le milieu de la mode à Paris… 

Le ton est enlevé, allègre, on pressent qu’on sera bien en sa compagnie. L’ambiance rappelle celle des romans d’Agatha Christie, mais l’héroïne est bien française, on lui devine même un léger accent du midi qui ajoute à son charme. Constance est délurée, intelligente, très observatrice, décidée et intrépide tandis que le suspense est omniprésent.

Mais voilà, notre héroïne a un lourd handicap, elle est amnésique, et elle n’est pas au bout de ses surprises… nous non plus, d’ailleurs ! Et ce jusqu’à la fin. Heureusement, il lui reste son journal, mais c’est bien maigre pour savoir à qui se fier, surtout lorsqu’elle apprend qu’on en veut à sa vie. La chute est surprenante et on a vraiment envie de suivre Constance dans ses aventures que l’on pressent foisonnantes, comme l’est d’ailleurs l’imagination de Madyline Rose.

Je vous conseille ce petit livre qui se lit rapidement, une entrée en matière dynamique pleine de suspense et de rebondissements qui donne envie de découvrir les deux autres tomes.

Quatrième de couverture : 

Paris, 1947.

Un accident de voiture aux causes obscures a effacé la mémoire de Constance, jeune photographe professionnelle.

Appelée à Paris deux ans plus tard pour couvrir un événement dans le milieu de la mode et de la joaillerie, elle va être confrontée à son passé.

Intrigues, faux-semblants, chassé-croisé amoureux font de ce roman une course effrénée à travers le monde à la recherche de sa vérité.

Vous pourrez partager avec Madyline Rose vos impressions sur son blog. 

Quelques liens utiles pour vous procurez le tome 1 d’Une pie parmi les paons :

MonBestSeller

Amazon

le Tome 2

Bonne lecture mes AmiEs !