Je ne suis pas critique littéraire, j’apprécie un livre pour ce qu’il va me raconter et éventuellement me faire voyager, me transporter, me faire rêver… si c’est le cas, je pense pouvoir dire qu’il est au minimum  bien écrit….

Et maintenant,  à propos  de ton livre « intrigue chez Virginia Woolf », alors sache tout d’abord que j’ai été agréablement surpris par la façon originale dont tu as introduit le personnage de Virginia Woolf , on sent d’emblée que tu es une fervente admiratrice de cette autrice qui a quand même marqué le monde littéraire britannique et dont certaines oeuvres sont aujourd’hui des classiques de la littérature anglaise.

Je trouve que la manière dont tu te sers de l’intrigue dans ton roman est très originale comme une mise en abîme, une obsession même (ton obsession ?), car je pense que Clara  c’est un peu toi ou si tu préfères, tu lui as donné un peu de ton vécu bien entendu ce n’est que mon avis, mais j’avoue que l’idée me plaît assez, et sans fausse modestie je pense ne pas être trop loin de la vérité. 

Ce n’est pas une critique bien au contraire, car de cette manière ton personnage principal est maitrisé et ne se perd pas dans les dédales du récit par manque de consistance. Vis-à-vis de Virginia, ta passion ne porte pas seulement sur l’autrice, mais également sur la femme.

Je peux aussi te dire que « intrique chez Virginia Woolf » est très visuel, car tu donnes beaucoup de détails, de précisions. Précisions des lieux et des personnages qui, pour un passionné de cinéma comme moi, me font imaginer sans peine l’histoire sous forme de film ; un film au style hybride entre policier fantastique, thriller …

Quand tu abordes la mort de Virginia Woolf, il m’est apparu à l’esprit (je sais que cela va te paraitre très saugrenu), car cela n’a absolument rien à voir, mais tout de même… »Rebecca » de Daphné du Maurier. Certes, Rebecca est paru en 1938 et Virginia s’est suicidée en 1941. Rebecca est censée s’être noyée, alors qu’on apprend au fil de l’histoire qu’elle a été assassinée par son mari, mais que finalement l’enquête conclura à un suicide… Clara Sainclair me fait pensait à la jeune épouse de Maxim du roman de du Maurier. J’espère que tu n’es pas tombé de ta chaise !

Pour conclure, c’est bien écrit, facile à lire et sincèrement passionnant. 

Les humanistes de nos jours sont paradoxalement considérés comme suspects lorsque le politiquement correct et la méchanceté décomplexée sont de mise. Je ne te connais pas, mais dire que tu es une humaniste dans l’âme, mais surtout une bonne personne n’est absolument pas une prise de risque. 

À propos j’aime beaucoup Sally….

Tu auras donc compris Anne-Marie que j’ai aimé ton roman 😻👍👍👍

Je te souhaite du fond du ❤️vraiment du fond du ❤️mais vraiment du fond du ❤️(non je ne beug pas, j’insiste😉) DE RÉUSSIR DANS CETTE NOUVELLE AVENTURE POUR TOI ET QU’APRÈS CE PREMIER BÉBÉ, IL AURA PLEIN DE PETITS FRÈRES…ET DE PETITES SOEURS 😂😂😂 !

Liens utiles :

Lire un extrait

Amazon(ebooks et brochés)

Librinova (ebooks)