À certaines occasions dans mon roman, Clara Sainclair se remémore des phrases de Virginia Woolf. En attendant qu’il soit publié et que j’aie le bonheur que vous le lisiez, je vais vous en choisir quelques-unes qui complèteront celles de mon texte et qui vous aideront, je l’espère, à vous faire découvrir Virginia Woolf sous un angle inédit.

 Citations de Virginia Woolf :

Le seul conseil en effet qu’une personne puisse donner à une autre à propos de la lecture, c’est de ne demander aucun conseil, de suivre son propre instinct, d’user de sa propre raison, d’en arriver à ses propres conclusions.

Virginia Woolf avec son amie Vita Sackville West

Vita et Virginia

La vérité ne peut-être atteinte qu’en rassemblant une grande variété d’erreurs. (Une chambre à soi – 1929)

Les chefs-d’œuvre ne sont pas nés seuls et dans la solitude, ils sont le résultat de nombreuses années de pensées en commun, de pensées élaborées par l’esprit d’un peuple entier, de sorte que l’expérience de la masse se trouver derrière la voix d’un seul. (Une chambre à soi – 1929)

La moitié des notions que nous nous formons sur les gens sont en sommes grotesques. Elles servent nos propres buts.  (La promenade au phare – 1927)

La beauté doit naître et mourir chaque jour pour demeurer digne d’être aimée. (Les vagues – 1931)

Mais pourquoi est-ce si douloureux d’aimer ? Pourquoi y avait-il dans le bonheur tant de souffrance.(La traversée des apparences)

Le philosophe a raison de dire qu’il ne faut rien de plus épais que la lampe d’un couteau pour séparer le bonheur de la mélancolie.  (Orlando – 1928)