Qui n’est pas intéressé par ce qui se passe après la mort ? 

L’auteur de « L’Ange Gardien et le Poltergeist » n’y va pas par quatre chemins,  en avant toute, direction le ciel ! Bien que ce soit un sujet grave, Alain Anceschi s’amuse et nous fait rire à notre tour. 

La féministe que je suis a eu les oreilles écorchées à plusieurs reprises, mais je connais Alain qui est un homme adorable. Son personnage principal, Richard Deléant, incarne tout à fait un homme d’aujourd’hui avec ses préjugés au sujet des femmes, ses bons et ses mauvais côtés. L’écriture d’Alain sent le soleil, la joie de vivre, sa plume est alerte et bon enfant. Les personnages sont attachants. 

Dans la deuxième partie du livre, une histoire de vengeance, mais aussi d’amitié, rondement menée, nous entraîne dans des situations pleines d’inventions et incroyablement crédibles qui nous rendraient presque la mort sympathique. Mais il est surtout question d’amour filial, de la famille qui fait mouche et nous touche au cœur. Et ça fonctionne à 100 %! On ne s’ennuie pas une seconde. Le suspense est maintenu par des rebondissements jusqu’à la fin! 

Bravo Alain pour ce tour de force astral ! 

Pour acheter son roman c’est ici !